La Boucherie Littéraire - Rencontres, lecture, dédicace, nouveautés éditeurs



Dernier Baroud d'honneur

Mercredi 13 Juillet 2011


Mercredi 13 Juillet 2011

4ème FESTIVAL  PLURICULTUREL


HAKUNA MATATIX


À partir de 16h

Stand solidaire de la coopérative  nigérienne  ASSATOUR (Artisanat  touareg)

Atelier graff  sur inscriptions (10€) : 2  ateliers successifs de 5 personnes d’une durée d’1h 30mn chacun ;  puis démonstration picturale en direct  de Lewis, le  jeune grapheur


La Boucherie littéraire invite les éditions :

Le Flibustier

La Première heure

Rouge Profond


18 h : atelier percussions humaines avec la compagnie « Le Ballet des Zigues »

19 h30 : ballet des « Improbables jardiniers de la vague » de l’association Incidence

20 h 30 : « ZOON » spectacle de danse contemporaine et musique de la compagnie « le Ballet des Zigues » Laissez vous transporter dans un monde imaginaire…

21h30 : La BIGABANDA concert latino


Hakuna Matata

Place de la Diane

84 120 Pertuis

04.90.08.82.16


Dernier Baroud d'honneur

Festival du petit bois 2011

Samedi 28 Mai 2011


La boucherie littéraire participera au Festival du petit Bois 2011. Venez découvrir notre sélection de maison d'éditions aux publication poétiques.


À l’intention des enfants, des rêveurs, rêveuses, et autres oiseaux...

La 3ème édition du
Festival du Petit Bois se déroulera à Grambois (84) sous 2 chapiteaux dans un magnifique cadre de verdure du 27 au 29 mai 2011.


À l’origine de l’évènement, l’association Mountsego Circo : un collectif de compagnies et d’artistes itinérants, dont la fantaisie se dévoue pour les instants minuscules et pourtant immenses…

le Petit Bois fonctionne sans aide financière, hormis la diffusion. Pour tous les artistes engagés dans cette aventure, l’économie reposera donc sur la générosité du public, car Beaucoup joueront au chapeau...


Ce festival se veut avant tout être un lieu pour se poser, prendre le temps, créer, partager…


Mountsego Circo


Programme complet sur le blog du festival du Petit Bois.

Festival du petit bois 2011

Les beaux jours de la petite édition

Samedi 23 Avril 2011


La municipalité de Cadenet (84) vous convie à la première édition d'un salon du livre dédié à la petite édition et qui se veut exigeant et de qualité. Pour se faire la municipalité a confié à la Boucherie littéraire le soin de sélectionner chaque éditeurs présent et de concocter le programme lisible dans la colonne situé sur votre gauche.

Dans la masse des salons du livre proposés au printemps et face à la notion de « petite édition » largement galvaudée, ce salon a la particularité de ne pas accueillir tous les petits éditeurs.

Petite édition, comme grande édition, englobe souvent des structures qui, au-delà de l'appellation, desservent le lectorat, les littératures et offrent une image médiocre du métier d'éditeur et des politiques menées par ce dernier.

Pour se faire, chaque éditeur présent est sélectionné par la Boucherie littéraire, soit sur son catalogue soit sur sa politique éditoriale - quand ce n'est pas les deux. Le risque de choix arbitraires est totalement assumé et n'engage que la Boucherie littéraire.

Le salon privilégie la présence des éditeurs sur les stands. Les libraires présents sont choisis soit par les éditeurs ne pouvant pas être présents, soit parce que la politique de leur librairie correspond à celle développée par le salon.

Chaque année seront invités deux éditeurs officiant dans des champs différents de l'édition.

Enfin, un des objectifs de ce salon est de toucher un large public afin de lui proposer des œuvres de qualité venues de maisons d'édition souvent inconnues de ce dernier.

Vous pouvez télécharger le dossier de presse ici (via Lekti-ecriture).

Vous pouvez retrouver l'ensemble des participants au salon et les liens vers leur blog ou site sur la page Qui sera là ? sur le blog de la Boucherie littéraire.

Les beaux jours de la petite édition

Hakuna Matatix

Mardi 13 Juillet 2010


Le café alternassociatif Hakuna Matata organise son Festival pluriculturel irréductible : Hakuna Matatix



Le cru 2010 se voit rallongé d'une journée de plus, et évidément La Boucherie littéraire fera partie des participants à l'évènement pour la deuxième année consécutive.



Une sélection d'éditeurs vous sera présentée : Les éditions Les petits matin, Corde Raide Éditions, The Hoochie Coochie et leurs dernières nouveautés, Les éditions de l'Éclat et celles de l'Archange Minautore pour ne pas toutes les citer.



Tout cela se passera sur la place de la Diane, toujours à Pertuis (84).



Horaires et programme complet des festivités
ici.



Hakuna Matata

Place de la Diane — 84 120 Pertuis

06 10 21 31 03

Entrée libre

Hakuna Matatix

Un salon à La Tour d'Aigues

Samedi 20 Mars 2010


Fallait bien que la Boucherie littéraire disparaisse... Pour créer, sans elle, un salon du Livre autour de la petite édition à La Tour D'aigues.

Là où la municipalité de Cadenet me donne carte blanche pour organiser leur salon du Livre annuel, à La Tour d'Aigues on m'occulte.

Ironie du sors, les associations à l'initiative du pojet, à court d'idées et de maisons d'éditions ont finalement décidé de se tourner vers moi, tout juste un mois avant les festivités.

Toutefois, ce qui devait être un salon de la petite édition en Vaucluse depuis le début de leur aventure, c'est transformé en un original et innovant salon des éditeurs indépendants !

En effet, il était difficile de faire gober aux petits éditeurs que les éditions de l'Aube sont au moins par la taille aussi petites qu'eux !

Mais les moyens mis en œuvres, le soutien sans faille d'une municipalité connue pour la défense du Livre, d'un château à lui seul nommé pôle-culturel du Sud Luberon, et une équipe de bénévoles n'hésitant pas à ratisser large et à tous les niveaux finiront bien par faire en sorte que ce salon se pérénise, et finisse par devenir une manisfestation récurente de qualité.

Contrairement à ce qui m'a été conseillé, je serais bel et bien présent sur ce salon, du moins la Boucherie littéraire sera présente. Nous représenterons plusieurs maisons d'éditions : Les petits matin,s l'Archange minnotaure, Pluie d'étoiles, Les fondeurs de briques, L'odeur du Temps, Absalon, The hocchie coochie, Attila, Monsieur Toussaint Louverture, Nature d'image, La maison est en carton...Par ailleurs nous présenterons le travail d'un auteur de poésie, Thomas Vinau, que nous suivons et dont nous défendons la production.

Voici comment les associations Tour'Arts et Éditer en Vaucluse présente l'évènement :

Les Associations Tour'Arts et Éditer en Vaucluse ouvrent à la Tour D'Aigues la première édition du Printemps des éditeurs en étroite collaboration avec la Municipalité de La Tour D'Aigues, le Château, les Amis du Livre, le Centre Social L'Aiguier qui aura lieu le samedi 20 mars 2010 de 10 h 00 à 19 h 00 au Château de la Tour d'Aigues.

Le “printemps des éditeurs” est le témoignage d'une volonté réelle de soutenir le monde du livre, les maisons d'éditions indépendantes, les auteurs et les illustrateurs.

Ce patrimoine est souvent méconnu pourtant, des prix littéraires ont été décernés en Vaucluse. Le Livre est le vecteur de transmission de toutes les formes d'arts et d'expression artistique.

C'est dans cette dynamique que nous avons voulu conjuguer passion du livre et professionnalisme et nous “enlivrer” avec le public.

Samedi 20 mars 2010 de 10 h 00 à 19 h 00 au Château de la Tour d'Aigues de La Tour d'Aigues (84), entrée libre.

Un salon à La Tour d'Aigues

Poésie pour tous

Dimanche 14 Mars 2010




La Boucherie littéraire voulait depuis longtemps organiser une après-midi poésie avec pour liseur le conteur Nicolas Torcheux. Ce dernier appréciant les auteurs mis en avant par l'éditions pluie d'étoiles et la boucherie suivant leurs publications, nous nous sommes mis en quête d'un lieu pouvant nous acceuillir.



C'est naturellement que nous nous sommes adressé au lieu culturel Hakuna Matata. Aussi nous sommes en joie de vous inviter (entrée libre) le Dimanche 14 mars à Pertuis, au Hakuna Matata. La lecture commencera vers 15 h.



Pluie d'étoiles est une association créée en 1998 dans le but de promouvoir la poésie contemporaine auprès des enfants. Elle a pour objectif de favoriser et développer la lecture et l'écriture de poèmes, et publie et diffuse des ouvrages de poésie sous la dénomination de « Pluie d'étoiles éditions ». Elle édite des recueils de poèmes d'auteurs contemporains en format poche pour la jeunesse et a également publié un album de peinture et poésie. Elle aide à la réalisation de recueils de poésie d'enfants en milieu scolaire, bibliothèques, lieux de vie. Rendre l'enfant sensible au monde poétique, lui permettre de penser le monde et l'aider à exprimer et mettre en valeur ses sentiments restent les priorités de Pluie d'étoiles. Pour voir le catalogue des éditions Pluie d'étoiles
cliquer ici.



Nicolas Torcheux est conteur mais aussi fondateur de l'association
Mountsego Circo, a été élève à l'école de cirque Théâtre Cirqule à Genève, puis artiste dans des compagnie de cirque telles que : Cirque Pouce, Loly Circus, Cie Les Vils Brequins … Il est aujourd’hui directeur artistique de la compagnie Moutsego Circo.

Par ailleurs, Il a acqui une solide expérience en se formant à La pédagogie Waldorf. Il s’est aussi formé à l’art du conte et à la musique. Il est aussi le chanteur du groupe
Les accroche-notes.



Hakuna Matata

Place de la Diane — 84 120 Pertuis

06 10 21 31 03

Entrée libre

Poésie pour tous

3ème Salon du Livre de Cadenet

Dimanche 06 Décembre 2009


La Boucherie littéraire refait surface dans le cadre du salon du livre de Cadenet (84). Il s'agit de leur troisième salon, il se tient tous les ans, le premier dimanche de décembre, au Centre culturel la Laiterie.

Jusqu'à présent Le Centre culturel invititait un seul éditeur qui venait accompagné d'auteurs locaux. Pour l'édition 2009, on a préférer présenter plusieurs éditeurs de manière à ce que l'ensemble des littératures soit plus large, mais surtout adresser à tous, avec cette année, le désir de faire la part belle à l'édition jeunesse. Pour ce faire, le Centre culturel a pris contact avec l
a Boucherie littéraire afin qu'elle organise cette nouvelle journée multi éditeurs, avec un accent porté sur la petite édition, chère à notre ligne de vie.



Voici le communiqué tel que présenté par le service culturel de la municipalité de Cadenet :

3e Salon du Livre de Cadenet

qui aura lieu le dimanche 06 Décembre

de 10 h à 18 h au Centre Culturel La Laiterie

Cette année, le Salon fait la part belle aux Editions Jeunesse

Mais il y aura d'autres beaux livres (cinéma, littérature, poésie, bd...)

10 auteurs et illustrateurs accompagnés de 5 éditeurs et de 2 libraires seront là pour vous accueillir tout au long de la journée.

Vous pourrez retrouver, entre autres, les éditions Le Lutin Malin, Rouge Safran, Le Sablier, L'initiale, Pluie d'étoiles, Le Petit Pavé, Rouge Profond, Alba, Le Seuil, L'archange Minotaure, Fondeurs de Briques, A plus d'un titre, L' atelier du Poisson Soluble, La Maison en carton, Nature d'image, The Hocchie Coochie...


3ème Salon du Livre de Cadenet

Murs de papier

Dimanche 28 Juin 2009



Dimanche 28 juin à 11 h

au caveau du
domaine Regarde-moi-venir à Grambois

Catherine Mételski lira Murs de papier de Hanno Millesi


Catherine Mételski suit l'aventure de la Boucherie littéraire depuis ces début. D'affinités en lectures est devenue la lectrice de référence de notre librairie. Aussi pour la remercier de ses nombreuses interventions nous lui avons laisser carte blanche dans le choix de cette lecture. C'est pourquoi, elle a choisi de nous présenter Murs de papier, un recueil de nouvelles, paru aux éditions Absalon en mars de cette année.

Traduit de l’allemand (Autriche) par Valérie de Daran

« Ce qui rend si intéressantes les nouvelles de Millesi, c’est cette façon érigée en principe d’asséner des coups irrationnels ou grotesques à l’équilibre apparent de la famille, et de mettre ainsi au jour les points de rupture de la famille comme système. »

Peter Landerl, Buchmagazin, Literaturhaus Wien, 2007


« Après quelques séances de cinéma – nous regardions certains films plusieurs fois d’affilée – mon père m’a avoué un jour, sur le chemin du retour, qu’il avait reconnu très tôt en Jean-Pierre Léaud une nature proche de la sienne. Sur de nombreux points, il se sentait semblable au Français, ils étaient comme deux gouttes d’eau, des jumeaux, non seulement par la physionomie mais aussi par la manière de voir le monde. Je marchais à côté de mon père sans dire un mot et l’observais tandis qu’il balayait de son visage une mèche imaginaire, dans un élan de la main.

« On n’avait pas besoin d’examiner longtemps l’idole de mon père pour constater qu’il n’y avait pas la moindre ressemblance entre eux. »


Exclusivement vouées à l’investigation de la micro-cellule familiale, les dix nouvelles de Murs de papier livrent, sur un mode à la fois drôle et acerbe, le point de vue des enfants eux-mêmes. Jamais encore ce regard pour ainsi dire en contre-plongée n’avait démonté avec une telle pénétration les mécanismes socio-psychologiques du comportement parental.

Se sentant ainsi soumis à l’observation permanente de ses parents, l’enfant se fait l’effet d’être « le maillon d’une expérience » et de subir « une batterie de tests » dont les résultats vaudront très sûrement à ses géniteurs « un titre de docteur ». Ailleurs, c’est leur égoïsme, leur hypocrisie et sa propre fonction d’alibi qu’il met au jour : « Hier nous avions donné sens à leur vie, aujourd’hui nous étions là pour les distraire, demain nous aurions à subvenir à leurs besoins. » C’est encore l’usage infantilisant d’une parole munie de « sécurité-enfant » que dénonce l’enfant s’insurgeant contre le rôle d’asservissement de cet « appareil de pouvoir qui, si possible, étoufferait dans l’œuf mon indépendance d’esprit. »

Aux antipodes tant de la mièvrerie que du réalisme, l’extrême lucidité de ces enfants, leur capacité d’analyse et d’abstraction exacerbée n’est pas sans rappeler, dans une certaine mesure, le cinéma du premier Haneke. Mais la comparaison s’arrête là en raison de l’humour dont ne se départit jamais la langue de Hanno Millesi, et qui rend la lecture de ces dix petits textes véritablement jubilatoire.


Né à Vienne en 1966, Hanno Millesi a soutenu une thèse de philosophie sur L’Usage de la photographie dans l’Actionnisme Viennois avant de devenir, de 1992 à 1999, l’assistant d’Hermann Nitsch. Écrivain et historien d’art, il a publié une dizaine de romans et recueils de nouvelles et obtenu plusieurs prix et distinctions littéraires. Murs de papier, son avant-dernier ouvrage, a été sélectionné pour participer au concours Ingeborg-Bachmann 2006.

Traduit avec le concours du Centre national du livre et du BMUKK (Ministère fédéral autrichien de l'enseignement, de l'art et de la culture)

Vous pouvez lire ici une critique paru sur le blog
Lily et ses livres et une autre également sur le site Cunéipage.

Catherine Metelski est comédienne amateur depuis plus de 10 ans au sein de l'association Arts et Loisirs à La Tour d'Aigues. Elle a participé avec les comédiens du Centre Culturel de Cucuron-Vaugines, à un cycle de lectures dans les bibliothèques du département, a également participé à des stages de lecture en public avec Jean-Pierre Raffaelli, en particulier sur les textes de Lydie Salvayre. Elle est fortement impliquée dans le réseau associatif culturel local. Pour aller plus loin :
Compagnie l'Anagramme.



Renseignements

Auprès de la Boucherie littéraire &

Domaine de Regarde-moi-venir

Michelle Chanus,

Artisan vigneron

Chemin du Grès

84240 GRAMBOIS

04 90 08 92 79





Entrée libre


Murs de papier

Ma mère est un cirque

Vendredi 12 Juin 2009


Dans le cadre du Festival du petit bois, le Vendredi 12 juin est dédiée à l'enfance et de fait l'accueil des écoles maternelles et primaires.

Aussi la Boucherie littéraire propose une lecture de Ma mère est un cirque par Catherine Metelski.

Ma mère est un cirque, publié aux éditions de
L'Atelier du poisson soluble, est par Christophe Riclot et  illustré par Heïdi Jacquemoud.

Sujet

Une petite fille nous confie qu'elle rêve d'avoir un tout petit peu d'imagination. En se racontant, elle n'a pas conscience que son esprit vagabond crée une troupe de cirque qui se met à jouer avec elle, et qu'elle devient une gracieuse funambule au cerceau. C'est la... robe de sa maman qui lui a inspiré tout cela. "Si seulement j'avais un peu d'imagination", conclut la fillette !

Commentaire (receuilli sur le site
Choisir un livre)

Tant dans le texte, parfois en langage parlé, que dans les illustrations, le récit se fait le relais d'une grande imagination. Quelque peu austères de par leurs couleurs, les dessins au crayon font naître des personnages en mouvement dont les silhouettes semblent déformées comme dans un rêve. Tout en doutant de son esprit d'imagination, la fillette sort ragaillardie de ce songe éveillé. La morale paraît cependant peu accessible aux plus petits, même si l'ouvrage est un bel hommage à ceux dont on dit qu'ils sont dans la lune.

Catherine Metelski est comédienne amateur depuis plus de 10 ans au sein de l'association Arts et Loisirs à La Tour d'Aigues. Elle a participé avec les comédiens du Centre Culturel de Cucuron-Vaugines, à un cycle de lectures dans les bibliothèques du département, a également participé à des stages de lecture en public avec Jean-Pierre Raffaelli, en particulier sur les textes de Lydie Salvayre. Elle est fortement impliquée dans le réseau associatif culturel local. Pour aller plus loin : Compagnie l'Anagramme.

La lecture aura lieu à la salle polyvalente de Grambois, entre 10 h & 12 h.

Attention : animation maintenue si scolaires présents.

Ouvert à tous. Entrée libre.

Ma mère est un cirque

Il me sera difficile de venir te voir

Vendredi 12 Juin 2009


La Boucherie littéraire sera présente à l'invitation de l'association les Nouvelles hybrides et en partenariat avec les éditions Vents d'ailleurs à une rencontre autour du livre Il me sera diffcile de venir te voir.

Le Vendredi 12 juin en début de soirée (heure à demander aux organisatrices) au café Hakuna Matata de Pertuis.


Rencontre avec Mohamed Hmoudane & Claude Mouchard


Extrait

« On est contre, on se le dit, on se le répète.
On en parle, on s’emporte, on s’émeut, on conteste : on ne peut pas laisser faire.
On scrute l’avenir.
On se dit, alors??
On est toujours là, on veut le débat, on se le redit, on refuse de s’installer dans l’attente.
On se dit, quoi?!
On parle, on discourt, on s’indigne, on proteste.
On se dit, alors, quoi : on est écrivain, on va écrire…
… un message : «?Alors, on fait quoi???»
C’est le début des Correspondances.

Né d’une initiative lancée par deux auteurs, Nicole Caligaris et Éric Pessan, à l’automne 2007, en réaction à la politique d’immigration pratiquée en France, ce recueil présente treize correspondances littéraires entre auteurs d’horizons et d’origines divers.

L'idée

Appel lancé en septembre 2007

« Décès en nombre de migrants clandestins, contrôles d’identité au faciès, ­ arrestations de personnes qui n’ont pas commis d’autre délit que de résider en France sans permis de séjour, rétention administrative, embarquements de force dans les avions – fût-ce au prix de la vie des personnes –, rafles dans les rues, sur les lieux de travail et, désormais, interpellations au domicile des gens, avec la ­ terrible ­conséquence de provoquer des réactions de panique et de tragiques ­ accidents : chaque jour, en France, nous regardons notre pays dans le miroir que lui tend l’actualité, chaque jour, le reflet est plus difficile à contempler. Non seulement nous sommes scandalisés et terrifiés par le sort que notre gouvernement, que notre ­ justice réservent aux immigrants sans visa mais nous voyons aussi, dans l’escalade de la répression menée et des violences qui l’accompagnent, une grave régression de notre république.

Écrivains français,

nous avons publié des textes individuels et des textes collectifs où s’exprime notre indignation, nous avons encore confiance dans le pouvoir des mots et nous avons l’intention de continuer, de ne pas cesser d’écrire que nous ne sommes pas indifférents à ces situations, à ces décès. Nous refusons de les accepter comme des dommages inévitables et de peu d’importance : nous les considérons, au contraire, comme des violences intolérables et les effets d’une politique dont nous n’avons pas fini de déplorer l’inconséquence.

Écrivains africains, maghrébins, caraïbes,

à présent que notre chef d’État s’efforce d’expliquer ses vues sur l’« homme africain » (Dakar, 26 juillet 2007), nous trouvons urgent d’associer votre vision à la nôtre et de faire connaître votre sentiment sur les conséquences de la politique d’immigration menée en France et en Europe.

Écrivains français et écrivains africains, maghrébins, caraïbes,

nous vous proposons de participer à un dialogue autour de ces questions, avec la conviction que, de ce dialogue, naîtront un éclairage, des concepts et des idées.

Notre but est de provoquer puis de réunir et publier des correspondances ­ littéraires à partir de cette question : Comment voyez-vous les conséquences de la politique de l’immigration en France ??

Voici ce que nous avons imaginé

nous nous chargeons de lister celles et ceux qui sont prêts à s’engager dans cette discussion et de mettre en contact, par courrier électronique, deux correspondants tirés au sort.

Ensuite, chaque binôme aura jusqu’à mi-janvier pour nous transmettre la ­ version publiable de sa correspondance.

Il me sera difficile de venir te voir, Jean-Baptiste Adjibi, Kangni Alem, Gustave Akakpo, Arno Bertina, François Bon, Nicole Caligaris, Patrick Chatelier, Sonia Chiambretto, Marie Cosnay, Mourad Djebel, Abdelkader Djemai, Eugène Ébodé, Christophe Fourvel, Brigitte Giraud, Mohamed Hmoudane, Driss Jaydane, Pierre Le Pillouër, Claude Mouchard, Pierre Ménard, Samira Negrouche, Nimrod, Éric Pessan, Nathalie Quintane, Raharimanana, Aristide Tarnagda, Sayouba Traoré. Éditions Vents d'ailleurs, 14 x 20,5 cm, 256 pages, octobre 2008, 14 euros.

Les droits d’auteurs sont versés au Réseau éducation sans frontières.

Mohamed Hmoudane est né en 1968 au Maroc, il s’installe en France en 1989. Trois ans plus tard, il publie son premier livre que Abdellatif Laâbi qualifie d’« étrange cérémonie de la parole », tant les poèmes qui le composent semblaient jaillir de nulle part. Depuis, Mohamed Hmoudane ne cesse de défier les conventions. C’est dans Attentat que cette entreprise de « déconstruction » se fait la plus radicale. Dans le sillage tracé par Attentat, Hmoudane publie Incandescence et Blanche mécanique. Jacques Sterchi écrit à propos de Parole prise, Parole donnée : « Flamboyante poésie héritière des grands élans comme les Chants de Maldoror où la guerre calcine le verbe et le ressuscite… » C’est de ce magma ­poétique incandescent que va naître French Dream, « roman-poème fulgurant », comme le qualifie Mohamed Leftah.

Né en 1941, Claude Mouchard a publié Perdre (Berger-Levrault, 1979), Ici (Le Nouveau Commerce, 1986), Un grand désert d’hommes (Hatier, 1991), L’Air (Circé, 1997), Qui si je criais…?? Œuvres-témoignages dans les tourmentes du vingtième siècle (Laurence Teper, 2007) et Papiers?! (Laurence Teper, 2007) ; il a codirigé, avec Annette Wieviorka, La Shoah, témoignages, savoirs, œuvres (PUV, 1999), et a publié de nombreux ­poèmes ou études dans des revues ou des ouvrages collectifs. Traducteur, en colla­boration, de l’anglais, de l’allemand, du coréen et du japonais, il est professeur émérite à Paris-VIII et rédacteur en chef adjoint de la revue Po&sie.

Renseignements :


Les Nouvelles Hybrides

BP 28 -  84240 La Tour d'Aigues

04 90 08 05 52




Hakuna Matata

Place de la Diane

84120 Pertuis

06.10.21.31.03



Il me sera difficile de venir te voir

La Boucherie Littéraire © 2008 Rencontres, lecture, dédicace, nouveautés éditeurs - web design