La Boucherie Littéraire - Lambiner - Dernier Télégramme - La Boucherie Littéraire


Raccourci :


Lambiner

Lambiner

Ce que Pennequin en dit

 

la poésie (la mienne ou celle de quelques autres) se fait en milieu naturel, je veux dire c'est là-dedans, dans le milieu de la parole non parlée et des gestes larvés et des violences télévisuelles et du patronat et de la bêtise comme culture nationale que je vis, dans ce trou-là, cette fosse sceptique de tout ce que les humains peuvent faire pour se débarrasser de la pensée. Le monde sa pensée nous ratatine, et nous faisons une poésie de ratatinés, parce que plein de vivants y agonisent, dit Artaud. C'est à cause de ça qu'il nous faut soulever la plaque poétique en faisant nos poèmes, en créant nos propres manières de respirer d'entendre, nos façons de toucher la vie, et contre aussi les gestes artistiques qui ne disent plus rien de la vie, qui ont oublié l'inquiétude qui en est liée. C'est à cause de ça qu'il nous faut montrer ce que pourrait réellement être la poésie...

 

 

L'auteur

 

Poète performer, né en 1965 à Cambrai, dans le Nord de la France. En 1993, il rencontre Christian Prigent au Mans avec qui il écrit ses premiers textes et fait ses premières lectures. Avec ses amis Christophe Tarkos et Vincent Tholomé, il fonde la revue FACIAL, puis avec Pascal Doury, Patate. Publie essentiellement chez POL & Al Dante.
Remarquable lecteur de ses textes, il apparaît souvent comme l’un des meilleurs poètes de la nouvelle génération.

 

Pour en connaître d'avantage sur Charles Pennequin, visiter son site :

 

http://www.20six.fr/charles_pennequin

 

Lambiner, Charles Pennequin, collection Longs courriers. 16 pages, 14 x 22 cm, octobre 2006, 5 euros.

 

Létika klinik

Dernier Télégramme : catalogue - edition

La Boucherie Littéraire © 2008 Lambiner - Dernier Télégramme - La Boucherie Littéraire - web design