La Boucherie Littéraire - L'Écorcobaliseur - Attila - La Boucherie Littéraire


Raccourci :


L'Écorcobaliseur

L

Note de l'éditeur


L’écorcobaliseur a disparu. Avec, au bout du bras, la tête ensanglantée de son frère. À Menfrez, tout le monde s’interroge... Et leur sœur la première, qui doit maintenant conjurer sa solitude. Le cerveau en marche arrière, elle explore sa mémoire, son passé, le district où elle a grandi.

Frères et sœur ont jusqu’ici formé un équilibre parfait, rigoureusement autonome, et rien, surtout pas les obstacles extérieurs, n’a encore perturbé cette mécanique. Or ils ont fait front si longtemps au monde que celui-ci, humilié, se venge…

Dans cette plongée au tréfonds de sa propre histoire, qui prend la forme d’une quête aussi bien que d’une enquête, la sœur de l’écorcobaliseur est assistée par des Bédouins en exil, des loups de mer philosophes et des rockers au grand cœur. Récit intime et maritime, servi par une écriture dense et fantaisiste, L’Écorcobaliseur est un roman singulier sur l’absence et sur la mémoire.

Lire un
extrait (Pdf).


Note sur l'auteur



Bérengère Cournut a 28, 29 ans. Elle vit à Paris, mais prend volontiers le train et le bateau - l'avion si elle est pressée.
Petite main du traducteur-essayiste Pierre Leyris sans parler trois mots d’anglais, lectrice d’Henri Michaux, d’André Baillon, de Louis Brauquier, elle a jusqu’ici publié des textes courts dans L’Anacoluthe, Travioles, Le nouvel Attila et Le Bathyscaphe.

Écrit, réécrit, trois ou quatre fois en six ou sept ans, L’Écorcobaliseur est son premier roman.


L'Écorcobaliseur,
Bérengère Cournut, avec quatre dessins en couleur de Victor Brauner. 192 pages, 14 x 20 cm, mai 2008, 16 euros.

Ascension My Lady Nicotine

Attila : catalogue - edition

La Boucherie Littéraire © 2008 L'Écorcobaliseur - Attila - La Boucherie Littéraire - web design