La Boucherie Littéraire - Le cadeau de mémé loup - Atelier du Poisson Soluble (1 - Jeunesse) - La Boucherie Littéraire


Raccourci :


Le cadeau de mémé loup

Le cadeau de mémé loup

Note de l'éditeur

Il est des cadeaux dont on voudrait, à peine reçu, déjà se débarrasser.

Note sur l'auteur (par-lui-même)

Didier Dufresne
, 1,77 m, 68 kg...
Profession : rêveur.
L'année où je suis né, un cosmonaute faisait déjà son premier vol dans l'espace. C'est vous dire que le monde ne m'avait pas attendu pour exister. La plupart des territoires étaient explorés, les dernières tribus découvertes, le moteur à explosion inventé... Autant dire qu'il ne me restait plus grand-chose à faire. Après avoir longtemps hésité, j'ai donc décidé de devenir rêveur professionnel, métierpour lequel j'avais, semble-t-il, quelques aptitudes. Bien sur, ce métier ne m'a pas nourri tout de suite. Je dois avouer que, pendant plus de vingt ans, j'ai fourni ce qu'on appelle un "vrai travail". J'ai donc d'abord été instituteur.. .Ce sont sans doute mes élèves qui m'ont aidé à réaliser ma vocation en me confiant un peu de leurs rêves. C'est ainsi qu'un jour de juin, j'ai tout envoyé promener : mes élèves, le tableau, la boitede craies, le bureau et la cour de récréation... De tout ça, je n'ai gardé que de très bons souvenirs, deux ou trois vieux cahiers et un crayon à papier. Rêveur professionnel depuis maintenant plus de dix ans, je n'ai jamais regretté mon choix. Pourtant, parfois, la réalité me rattrappe et je dois comme tout le monde affronter les tracas et les petites misères du quotidien. Mais tout cela n'est rien, car comme on dit chez les rêveurs professionnels : "On n'est pas les plus malheureux !"

Note sur l'illustratrice

Armelle Modér
é : Quand j'étais petite, mon papa et ma maman me lisaient des histoires le soir... J'aimais beaucoup ces moments-là, et surtout, ayant peu la télévision et beaucoup de frères et soeurs, j'ai vagabondé dans toutes sortes de jeux imaginaires assortis de mises en scène, construction, bricolages et dessins ! Je n'en suis jamais sortie ! Alors voilà qu'à mon tour, je tente de faire rêver les enfants.

Issue d'une famille nombreuse, Armelle voulait être pédiatre. Elle observait avec envie tout ce qui se trouvait dans des poussettes et dessinait des bébés toute la journée. Mais c'est son côté artistique qui va prendre le dessus, et Armelle va faire six années d'études artistiques à l'École nationale des Beaux-Arts. Sortie de là, elle n'a plus qu'un objectif, celui de dessiner pour les tout-petits. Entre deux biberons, et son mari, ses petits boulots, elle dessine toute la journée des petits nounours, des petits lapins, des zigouigouis et Cie... Elle aime toujours les bébés, les doudous, le dessin, la peinture, les pinceaux, les scies, les marteaux, les rollers, le vélo, l'avion, la maison, la cuisine, son fauteuil, le bon vin, les copains... Armelle Modéré a travaillé pour la presse enfantine (Abricot, Toupie, Picoti) et publié ses ouvrages chez plusieurs éditeurs jeunesse.


Le cadeau de mémé loup, texte Didier Dufresne, illustrations Armelle Modéré. 48 pages, 20 x 20 cm, couverture cartonnée, septembre 2008, 14 euros.


Mademoiselle Lisa Ogrus. Histoire à digérer

Atelier du Poisson Soluble (1 - Jeunesse) : catalogue - edition

La Boucherie Littéraire © 2008 Le cadeau de mémé loup - Atelier du Poisson Soluble (1 - Jeunesse) - La Boucherie Littéraire - web design